Tractatus de diversis materiis praedicabilibus. De dono timoris [Berlioz, 2002]: 152

StatusÉtatZustandStatoEstatus:
publishedpubliéveröffentlichtpubblicatopublicado
IdentifierIdentifiantIdentifikationsnummerIdentificatoreIdentificador:
TE006006
How to citeComment citerZitierweise fürCome citareCómo citar:
"TE006006 (Tractatus de diversis materiis praedicabilibus. De dono timoris [Berlioz, 2002]: 152)", Thesaurus exemplorum medii aevi, http://thema.huma-num.fr/exempla/TE006006 (accessed 2022-12-01).« TE006006 (Tractatus de diversis materiis praedicabilibus. De dono timoris [Berlioz, 2002]: 152) », Thesaurus exemplorum medii aevi, http://thema.huma-num.fr/exempla/TE006006 (consulté 2022-12-01)."TE006006 (Tractatus de diversis materiis praedicabilibus. De dono timoris [Berlioz, 2002]: 152)", Thesaurus exemplorum medii aevi, http://thema.huma-num.fr/exempla/TE006006 (zugegriffen 2022-12-01)."TE006006 (Tractatus de diversis materiis praedicabilibus. De dono timoris [Berlioz, 2002]: 152)", Thesaurus exemplorum medii aevi, http://thema.huma-num.fr/exempla/TE006006 (consultato 2022-12-01)."TE006006 (Tractatus de diversis materiis praedicabilibus. De dono timoris [Berlioz, 2002]: 152)", Thesaurus exemplorum medii aevi, http://thema.huma-num.fr/exempla/TE006006 (accedido 2022-12-01).

ExemplumExemplumExemplumExemplumExemplum

AuthorAuteurVerfasserAutoreAutor:
Stephanus de Borbone
Exemplum contextContexte de l'exemplumUmgebung des ExemplumContesto dell'exemplumContexto del exemplum:

Livre I, V, l. 416/492.

SummaryRésuméZusammenfassungSommarioResumen:
(Fr.) LE PURGATOIRE DE SAINT FURSY. Au temps du roi Sigebert vint d’Ecosse en Irlande saint Fursy (ou Fursa), homme de grande naissance, et qui convertit un grand nombre d’Anglais. Il fonda un grand nombre de maisons religieuses. Gravement malade, il fut ravi de son corps du soir jusqu’au chant du coq. Il entendit les louanges des anges. Revenu dans son corps, il fut de nouveau ravi trois jours après. Il vit les combats des esprits mauvais et leurs tentatives pour révéler ses pensées. Il fut protégé par les anges. Il vit sous lui une sombre vallée d’où montaient quatre feux qui devaient le brûler. Il s’agissait du feu du mensonge, quand n’est pas tenue la promesse faite au baptême de renoncer à Satan et à ses oeuvres; du feu de la convoitise, quand sont préférées les richesses du monde aux célestes; le feu de la discorde; le feu de l’impiété, quand il s’agit de spolier les plus faibles. Ces feux ne firent bientôt qu’une flamme gigantesque. Fursy était terrifié. L’ange lui dit que ce qu’il n’a pas allumé ne le brûlera pas et que ce feu éprouvait chaque homme selon ses mérites. Trois anges accompagnaient l’âme de Fursy. Ils divisèrent les flammes. Fursy passa à travers le feu, vit des démons en grand nombre et des hommes qu’il avait connus sur terre et qui étaient torturés de diverses façons. Les démons tentèrent de s’attaquer à une âme: celle d’un homme dont Fursy avait accepté un vêtement, alors qu’il était en état de péché. Les anges le défendirent: il n’avait pas reçu le vêtement par avarice, mais pour le salut du mort. Les démons lancèrent l’âme sur l’épaule de Fursy. Les anges éteignirent les flammes. Les démons criaient que Fursy devait subir le châtiment de celui dont il avait reçu des biens. Les anges lui expliquèrent ce qui adviendrait de ceux qui se repentiraient à leur mort. De retour dans son corps Fursy conserva la marque du feu sur son épaule et sur sa joue. Il ne confiait ses visions qu’à ceux qui désiraient s’amender. Il passa de Bretagne en France, après avoir vécu en ermite avec son frère. Il bâtit un monastère à Lagny(-sur-Marne). Alors qu’il en faisait construire un autre à Péronne, il mourut. Après vingt-six jours on transporta son corps du porche à l’église, corps qui fut trouvé sans aucune trace de décomposition, comme s’il venait de mourir. Quatre ans plus tard, son corps fut enterré plus dignement à l’est de l’autel et apparut sans trace de corruption. Les miracles se multiplièrent à cet endroit.
SourcesSourcesQuellenFontiFuentes:

Beda, Historia ecclesiastica gentis Anglorum 3, 19 [ed. B. Colgrave, R.A.B. Mynors, 1969], p. 268-276.

ReferencesRéférencesReferenzenRiferimentiReferencias

BibliographyBibliographieBibliographieBibliografiaBibliografía:
  • Stephanus de Borbone, 2002. Tractatus de diversis materiis predicabilibus. Prologus. Prima pars: de dono timoris, Jacques Berlioz (éd.), Jean-Luc Eichenlaub (éd.), Turnhout, Brepols. p. 443.

ImagesImagesBilderImmaginiImágenes (0)

Exempla in this collectionExempla dans le même recueilExempla in derselben SammlungExempla in questa stessa raccoltaExempla de la misma colección:

Download this exemplum asTélécharger le fichier de cet exemplum au formatLaden Sie die Datei dieses Exemplums im FormatScarica questo exemplum comeDescargue este documento en formato:

TE006006.xmlTE006006.pdf

Download the complete collection of exemplaTélécharger la collection complète des exemplaLaden Sie die komplette Sammlung von Exempla herunterScarica la raccolta completa di exemplaDescargue la colección completa de exempla

Les exempla du ThEMA sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.ThEMA exempla are made available under the Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 4.0 International License.ThEMA exempla werden unter der Creative Commons Namensnennung - Nicht-kommerziell - Weitergabe unter gleichen Bedingungen 4.0 International Lizenz.Las exempla de ThEMA están puestas a disposición en el marco de la Licencia Creative Commons Atribución-NoComercial-CompartirIgual 4.0 Internacional.Gli exempla del ThEMA sono messi a disposizione secondo i termini della Licenza Creative Commons Attribuzione - Non commerciale - Condividi allo stesso modo 4.0 Internazionale.

This work directed by J. Berlioz, M. A. Polo de Beaulieu, and Pascal Collomb is licenced for use under ETALAB Open License 2.0 Ce travail réalisé sous la direction de J. Berlioz, M. A. Polo de Beaulieu et Pascal Collomb est mis à disposition sous licence ETALAB Licence Ouverte 2.0 This work directed by J. Berlioz, M. A. Polo de Beaulieu, and Pascal Collomb is licenced for use under ETALAB Open License 2.0 This work directed by J. Berlioz, M. A. Polo de Beaulieu, and Pascal Collomb is licenced for use under ETALAB Open License 2.0 This work directed by J. Berlioz, M. A. Polo de Beaulieu, and Pascal Collomb is licenced for use under ETALAB Open License 2.0
Powered byPropulsé parPowered byPowered byPropulsado para