Ci nous dit [Blangez, 1979-88]: 280, 1-25

StatusÉtatZustandStatoEstatus:
publishedpubliéveröffentlichtpubblicatopublicado
IdentifierIdentifiantIdentifikationsnummerIdentificatoreIdentificador:
TE009076
How to citeComment citerZitierweise fürCome citareCómo citar:
"TE009076 (Ci nous dit ou Composition de l'Ecriture sainte [Blangez, 1979-88]: 280, 1-25)", Thesaurus exemplorum medii aevi, http://thema.huma-num.fr/exempla/TE009076 (accessed 2022-07-02).« TE009076 (Ci nous dit ou Composition de l'Ecriture sainte [Blangez, 1979-88]: 280, 1-25) », Thesaurus exemplorum medii aevi, http://thema.huma-num.fr/exempla/TE009076 (consulté 2022-07-02)."TE009076 (Ci nous dit ou Composition de l'Ecriture sainte [Blangez, 1979-88]: 280, 1-25)", Thesaurus exemplorum medii aevi, http://thema.huma-num.fr/exempla/TE009076 (zugegriffen 2022-07-02)."TE009076 (Ci nous dit ou Composition de l'Ecriture sainte [Blangez, 1979-88]: 280, 1-25)", Thesaurus exemplorum medii aevi, http://thema.huma-num.fr/exempla/TE009076 (consultato 2022-07-02)."TE009076 (Ci nous dit ou Composition de l'Ecriture sainte [Blangez, 1979-88]: 280, 1-25)", Thesaurus exemplorum medii aevi, http://thema.huma-num.fr/exempla/TE009076 (accedido 2022-07-02).

ExemplumExemplumExemplumExemplumExemplum

AuthorAuteurVerfasserAutoreAutor:
anon.
SummaryRésuméZusammenfassungSommarioResumen:
(Fr.) PARABOLE DES INVITES AU FESTIN. 1 Jésus raconte qu’un riche personnage, voulant faire plaisir à ses voisins, 2 en invita à dîner trois, qui tous les trois s’excusèrent. 3 Le messager dit à son maître: "Le premier a acheté un domaine: il veut le visiter. 4 Le second a acheté cinq paires de boeufs: il veut les essayer. Le troisième vient de se marier et il dit qu’il ne peut venir." 5 Son maître répondit: "Ce n'est pas une raison pour laisser perdre toute cette nourriture. 6 Va donc par les carrefours de la ville inviter les estropiés, les boiteux et toute espèce de pauvres gens à venir emplir ma salle à manger, puisque je ne puis avoir les riches. 7 Il en vint un si grand nombre que la salle était remplie. Alors le riche en vit un qui était vêtu de vêtements tristes et ternes. 8 Et il lui dit: "Qu'est-ce que c'est? Qui t'a fait entrer ici sans avoir vêtu ta robe de fête?" 9 Alors il le fit jeter pieds et poings liés en un lieu de ténèbres plein de grincements de dents. 10 Le riche personnage, c'est notre seigneur Dieu en la personne du Père, qui désire faire plaisir à tout le genre humain. 11 Il envoya pour cela son Fils sur terre pour inviter trois sortes de gens à son banquet éternel: les grands seigneurs, les travailleurs et les gens mariés. 12 En effet Jésus prêcha plus d’une fois à ces sortes de gens pour les exhorter à participer à ce précieux banquet à quoi son Père du ciel invite tout le genre humain. 13 Mais ils se montrèrent lâches et (de nos jours encore) les trois catégories se trouvent des excuses. 14 D'abord les riches qui disent qu’ils ne peuvent faire pénitence et vivre dans l’humilité, car, disent-ils, il leur faut tenir leur rang. 15 Les travailleurs aussi trouvent des excuses pour se dispenser des commandements, car, disent-ils, ils ne peuvent en même temps jeûner et travailler; 16 et ce ne leur sera pas une excuse valable à moins qu’ils soient trop pauvre pour avoir de quoi vivre la journée qu’ils doivent jeûner. 17 Les gens mariés s’excusent en disant qu’ils ont trop à faire; mais ils ne peuvent être sauvés s’ils ne préfèrent pas Dieu à leur épouse. 18 Cependant Dieu ne voulut pas que son paradis reste vide parce que ces trois sortes de gens cherchaient des excuses. 19 Il fit donc publier à travers le monde par son Fils (qui se présentait comme son serviteur) que toutes les sortes de gens pouvaient venir à sa cour. 20 En effet, quand il dit sur la croix "J'ai soif", cela signifiait qu’il voulait que tout le genre humain aille au paradis. 21 Au Jugement la salle sera pleine et on fera remarquer aux damnés qu’ils n'ont pas la robe de fête 22 et ils seront placés dans les ténèbres éternelles, là où se trouve la véritable pauvreté et l’éternelle misère. 23 Ils sont donc bien fous, ceux qui se cherchent des excuses contre les commandements, car c'est en les négligeant qu’on va au châtiment éternel. 24 Ceux qui les négligent aiment mieux obéir à leur propre volonté qu’à celle de Dieu. 25 Et il est dit: "Si propre volonté n'existait pas, l’enfer ne saurait que brûler".
SourcesSourcesQuellenFontiFuentes:

Lc 14, 16-24. Mt. 22, 2-14.

CommentaryCommentaireKommentarCommentoComentario:

Exemplum biblique.

ImagesImagesBilderImmaginiImágenes (0)

Exempla in this collectionExempla dans le même recueilExempla in derselben SammlungExempla in questa stessa raccoltaExempla de la misma colección:

Download this exemplum asTélécharger le fichier de cet exemplum au formatLaden Sie die Datei dieses Exemplums im FormatScarica questo exemplum comeDescargue este documento en formato:

TE009076.xmlTE009076.pdf

Download the complete collection of exemplaTélécharger la collection complète des exemplaLaden Sie die komplette Sammlung von Exempla herunterScarica la raccolta completa di exemplaDescargue la colección completa de exempla

Les exempla du ThEMA sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.ThEMA exempla are made available under the Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 4.0 International License.ThEMA exempla werden unter der Creative Commons Namensnennung - Nicht-kommerziell - Weitergabe unter gleichen Bedingungen 4.0 International Lizenz.Las exempla de ThEMA están puestas a disposición en el marco de la Licencia Creative Commons Atribución-NoComercial-CompartirIgual 4.0 Internacional.Gli exempla del ThEMA sono messi a disposizione secondo i termini della Licenza Creative Commons Attribuzione - Non commerciale - Condividi allo stesso modo 4.0 Internazionale.

This work directed by J. Berlioz, M. A. Polo de Beaulieu, and Pascal Collomb is licenced for use under ETALAB Open License 2.0 Ce travail réalisé sous la direction de J. Berlioz, M. A. Polo de Beaulieu et Pascal Collomb est mis à disposition sous licence ETALAB Licence Ouverte 2.0 This work directed by J. Berlioz, M. A. Polo de Beaulieu, and Pascal Collomb is licenced for use under ETALAB Open License 2.0 This work directed by J. Berlioz, M. A. Polo de Beaulieu, and Pascal Collomb is licenced for use under ETALAB Open License 2.0 This work directed by J. Berlioz, M. A. Polo de Beaulieu, and Pascal Collomb is licenced for use under ETALAB Open License 2.0
Powered byPropulsé parPowered byPowered byPropulsado para