Tombel de Chartrose: 19

StatusÉtatZustandStatoEstatus:
publishedpubliéveröffentlichtpubblicatopublicado
IdentifierIdentifiantIdentifikationsnummerIdentificatoreIdentificador:
TE012951
How to citeComment citerZitierweise fürCome citareCómo citar:
"TE012951 (Tombel de Chartrose [Sulpice, 2014]: 19)", Thesaurus exemplorum medii aevi, http://thema.huma-num.fr/exempla/TE012951 (accessed 2022-07-05).« TE012951 (Tombel de Chartrose [Sulpice, 2014]: 19) », Thesaurus exemplorum medii aevi, http://thema.huma-num.fr/exempla/TE012951 (consulté 2022-07-05)."TE012951 (Tombel de Chartrose [Sulpice, 2014]: 19)", Thesaurus exemplorum medii aevi, http://thema.huma-num.fr/exempla/TE012951 (zugegriffen 2022-07-05)."TE012951 (Tombel de Chartrose [Sulpice, 2014]: 19)", Thesaurus exemplorum medii aevi, http://thema.huma-num.fr/exempla/TE012951 (consultato 2022-07-05)."TE012951 (Tombel de Chartrose [Sulpice, 2014]: 19)", Thesaurus exemplorum medii aevi, http://thema.huma-num.fr/exempla/TE012951 (accedido 2022-07-05).

ExemplumExemplumExemplumExemplumExemplum

CollectionRecueilSammlungRaccoltaColección:
AuthorAuteurVerfasserAutoreAutor:
anon.
Exemplum contextContexte de l'exemplumUmgebung des ExemplumContesto dell'exemplumContexto del exemplum:

La mort du Roi Souvain

SummaryRésuméZusammenfassungSommarioResumen:
(Fr.) Cet exemplum raconte la légende de la mort miraculeuse du roi Sven, dit Tveskägg (Barbe Fourchue), roi de Danemark, mort à Gainsborough en février 1014. Le prologue relate succintement l’histoire des rois d’Angleterre depuis Edmond le Martyr, qui est tué par les Danois sous Inguar, jusqu’à l’époque d’Ethelred à laquelle a lieu l’invasion du roi Sven. Ethelred, qui est devenu roi, parce que sa mère Estrild a fait tuer son beau-fils, se réfugie chez Richard de Normandie après l’invasion de Danois. Sven reste maître de toute l’Angleterre et se fait couronner roi du pays. Après dix ans de royaume, Sven prend la décision d’imposer un grant tribut à tout le pays. Quand il va demander cette contribution à l’abbaye saint Edmond à Bury, les habitant du pays de Bury se rassemblent pour demander secours au saint qui y est enterré. A l’abbaye, se trouve un homme très pieux, nommé Egelnoin, qui a une grande dévotion pour saint Edmond (il a coutume de laver chaque jour le saint corps avec de l’eau fraîche). Ayant entendu les plaintes du peuple, Egelnoin prie pendant toue une nuit. S’endormant après cette longue prière, il a une vision au cours de laquelle il voit saint Edmond qui lui demande de se rendre auprès du roi Sven pour lui dire de cesser de tourmenter ses fidèles. Egelnoin part immédiatement et transmet le message du saint au roi qui se met en colère. Avant de quitter le roi, Egelnoin lui dit que le saint le punira s’il ne cesse de le tracasser. Pendant la nuit suivante, un homme armé apparaît soudainement dans la chambre du roi. Cet homme dit qu’il est venu lui apporter le tribut de saint Edmond, mais le roi, apercevant la lance de l’homme inconnu, crie au secours. Ses hommes accourent immédiatement mais l’homme a déjà tué le roi et quitté la chambre. Pendant son retour à Bury, Egelnoin rencontre près de Lincoln une troupe de chevaliers danois. L’un des Danois le reconnaît et lui raconte que sa prophétie a été accomplie : le roi Sven est mort. Heureux de cette nouvelle, Egelnoin se dépêche pour la rapporter aux habitants de Bury, mais ceux-ci la connaissent déjà à cause d’un autre prodige. Un homme, dont l’auteur ignore le nom, est près de la mort. La nuit même où mourut le roi Sven, cet homme malade, qui ne peut ni bouger ni parler, se relève soudainement dans son lit tout en annonçant à ceux qui l’entourent que le roi Sven est mort à ce moment par la lance de saint Edmond. Après ces mots, il meurt calmement et sans angoisse. Dans l’épilogue, l’auteur rappelle qu’aucun seigneur n’a le droit d’imposer des contributions à son peuple pour faire des dépenses superflues et luxueuses.

ReferencesRéférencesReferenzenRiferimentiReferencias

Related worksTextes apparentésVerwandte TexteTesti correlatiTextos relacionados:
  • Guillelmus Malmesburiensis, De gestis regum anglorum I-II, [Th. Arnold, Rolls Series, LXXV : 2, London, 1885]
  • Florence de Worcester, Chronicon ex chronicis, I-II, [B. Thorpe, London, 1848-49]
  • Symeon de Durham, Historia regum, I-II, [Th. Arnolds, Rolls Series, LXXV : 2, London, 1885]
  • Passio Sancti Eadmundi, Abbo de Fleury, [Th. Arnold, Rolls Series, XCVI : 1, London, 1890], pp.1-25
  • Hermann, moine de Bury Saint Edmunds, De miraculis sancti Eadmundi [Th. Arnold, Rolls Series, XCVI : 1, London, 1890], pp.105-208 ~
BibliographyBibliographieBibliographieBibliografiaBibliografía:
  • Arens Arnold, " La mort du Roi Souvain. Le dix-neuvième conte du recueil intitulé Le Tombel de Chartrose, publié avec introduction, notes et glossaire par Sven Sandquist, Stockolm, 1985" , in Vox Romanica, tome IVL, 1987, p.353; La vie seint Aymon. The Old French Prose Version of the Life of St. Edmund King of East Anglia, p. p. L. B. Richardson, Thèse non imprimée de l’Université de Columbia, 1967; ~ La Vie seint Edmund le Rei. Poème anglo-normand du XIIe siècle par Denis Piramus, p. p. H. Kjellman, Göteborgs kungl. vetenskaps och vitterhets sam hälles handlingar, Göteborg, 1935. ~
Manuscripts / editionsManuscrits / éditionsManuskripte / AuflagenManoscritti / edizioniManuscritos / ediciones:
  • Bibliothèque Municipale d’Avranches (Ms A 244): ff.79rb-84ra.
  • Paris, BNf. nv. acq. fr. 6835 : ff.58rb-61vb.
  • Sandquist Sven, La Mort du Roi Souvain, le 19ème conte du recueil intitulé Le Tombel de Chartrose, publiés avec introdcution, notes et glossaire, Filologiskt arkiv n° 34, Almqvist und wiksell international, Stockolm, 1985.
  • Trébutien Guillaume Stanislas, La Mort du Roi Sweyne en vers du XIVème siècle, publiée pour la première fois d’après le manuscrit de la bibliothèque d’Avranches par l’éditeur du Roman de Robert le Diable, Caen, imprimerie de F. Poisson et fils, 1846 (édition diplomatique basée sur le ms. A sans donner les variantes de P; édition introuvable aujourd’hui, tirée qu’à 120 exemplaires et qui contient de nombreuses erreurs, dues à une mauvaise lecture, et qui ont pour résultat de modifier le caractère dialectal du texte).

ImagesImagesBilderImmaginiImágenes (0)

Exempla in this collectionExempla dans le même recueilExempla in derselben SammlungExempla in questa stessa raccoltaExempla de la misma colección:

Download this exemplum asTélécharger le fichier de cet exemplum au formatLaden Sie die Datei dieses Exemplums im FormatScarica questo exemplum comeDescargue este documento en formato:

TE012951.xmlTE012951.pdf

Download the complete collection of exemplaTélécharger la collection complète des exemplaLaden Sie die komplette Sammlung von Exempla herunterScarica la raccolta completa di exemplaDescargue la colección completa de exempla

Les exempla du ThEMA sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.ThEMA exempla are made available under the Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 4.0 International License.ThEMA exempla werden unter der Creative Commons Namensnennung - Nicht-kommerziell - Weitergabe unter gleichen Bedingungen 4.0 International Lizenz.Las exempla de ThEMA están puestas a disposición en el marco de la Licencia Creative Commons Atribución-NoComercial-CompartirIgual 4.0 Internacional.Gli exempla del ThEMA sono messi a disposizione secondo i termini della Licenza Creative Commons Attribuzione - Non commerciale - Condividi allo stesso modo 4.0 Internazionale.

This work directed by J. Berlioz, M. A. Polo de Beaulieu, and Pascal Collomb is licenced for use under ETALAB Open License 2.0 Ce travail réalisé sous la direction de J. Berlioz, M. A. Polo de Beaulieu et Pascal Collomb est mis à disposition sous licence ETALAB Licence Ouverte 2.0 This work directed by J. Berlioz, M. A. Polo de Beaulieu, and Pascal Collomb is licenced for use under ETALAB Open License 2.0 This work directed by J. Berlioz, M. A. Polo de Beaulieu, and Pascal Collomb is licenced for use under ETALAB Open License 2.0 This work directed by J. Berlioz, M. A. Polo de Beaulieu, and Pascal Collomb is licenced for use under ETALAB Open License 2.0
Powered byPropulsé parPowered byPowered byPropulsado para