Tractatus de diversis materiis praedicabilibus, t. III, De dono scientie [Berlioz, 2006]: 911

StatusÉtatZustandStatoEstatus:
publishedpubliéveröffentlichtpubblicatopublicado
IdentifierIdentifiantIdentifikationsnummerIdentificatoreIdentificador:
TE015303
How to citeComment citerZitierweise fürCome citareCómo citar:
"TE015303 (Tractatus de diversis materiis praedicabilibus, t. III, De dono scientie [Berlioz, 2006]: 911)", Thesaurus exemplorum medii aevi, http://thema.huma-num.fr/exempla/TE015303 (accessed 2021-09-20).« TE015303 (Tractatus de diversis materiis praedicabilibus, t. III, De dono scientie [Berlioz, 2006]: 911) », Thesaurus exemplorum medii aevi, http://thema.huma-num.fr/exempla/TE015303 (consulté 2021-09-20)."TE015303 (Tractatus de diversis materiis praedicabilibus, t. III, De dono scientie [Berlioz, 2006]: 911)", Thesaurus exemplorum medii aevi, http://thema.huma-num.fr/exempla/TE015303 (zugegriffen 2021-09-20)."TE015303 (Tractatus de diversis materiis praedicabilibus, t. III, De dono scientie [Berlioz, 2006]: 911)", Thesaurus exemplorum medii aevi, http://thema.huma-num.fr/exempla/TE015303 (consultato 2021-09-20)."TE015303 (Tractatus de diversis materiis praedicabilibus, t. III, De dono scientie [Berlioz, 2006]: 911)", Thesaurus exemplorum medii aevi, http://thema.huma-num.fr/exempla/TE015303 (accedido 2021-09-20).

ExemplumExemplumExemplumExemplumExemplum

AuthorAuteurVerfasserAutoreAutor:
Stephanus de Borbone
Exemplum contextContexte de l'exemplumUmgebung des ExemplumContesto dell'exemplumContexto del exemplum:
III, tit. I, De penitentia
SummaryRésuméZusammenfassungSommarioResumen:
(Fr.) LE DIABLE EST FOUETTÉ PAR LA DISCIPLINE QUE S?IMPOSAIT UN PRIEUR. — Un frère qui venait de rentrer dans l’Ordre demanda au Seigneur d’être puni tout de suite afin de ne point l’être dans le futur. Il fut saisi par le démon, mais les prières de ses frères le libérèrent. Il refit la même demande et fut encore saisi par le diable. Le prieur adjura ce dernier de sortir. Le diable refusa. Pressé de questions par le prieur, il avoua que c?était lui qui lui tenait les verges quand il recevait la discipline privée. Le prieur, reconnaissant que cela était vrai, lui demanda pourquoi il disait cela: ?Car, répondit le diable, je ne pouvais pas supporter les coups de ta fureur, qui m’affligeait fort.?
CommentaryCommentaireKommentarCommentoComentario:
Sans indication de source, mais le récit se réfère au monde dominicain. L’exemplum lui-même n’est pas limpide. Le frère pèche-t-il par orgueil et se voit-il ainsi possédé par le diable? Le prieur échoue-t-il dans sa tentative d’exorciser le frère possédé? Ou bien, vaincu par les coups que se donne lui-même le prieur, quitte-t-il pour finir le frère? Tout se passe finalement ? sauf erreur ? comme si le prieur devenait lui-même l’objet d’un exorcisme à coups de verges, attirant sur lui la faute (et la libération) du frère. Dans le monde monastique, cette manière de procéder apparaît par exemple dans la Vita sanctae Euphrasiae, 26-29 (J.-P. Migne, éd., Patrologiae Cursus completus [...], Series latina, Paris, 73, 636A-638B). Saint Benoît utilisait la verge pour lutter contre le démon (Grégoire le Grand, Dialogues, II, 4, 3; SC 260, p. 151-152), comme l’abbé de Fondi (ibid., I, 2, 8; p. 30-31). Dans la Vita S. Hildegardis, 3, 20-22 (Corpus Christianorum, Continuatio Mediaevalis, Turnhout 126, p. 55-65), la sainte préconisa une rude méthode pour venir à bout d’un démon particulièrement accroché à sa proie: sept prêtres durent se munir de verges pour le battre. Dans la Vie de saint Virgile, c'est le diable qui indique que les verges purificatrices et les cierges sont nécessaires pour guérir sa victime à l’occasion de l’élévation du tombeau de saint Virgile en 1181 (De Sancto Virgilio, 2, in Vitae et miracula sanctorum iuvavensium Virgilii, Hartwici, Eberhardi, éd. G. H. Pertz, Monumenta Germaniae Historica. Scriptores, 11, Hanovre, 1854, p. 89). Sulpice Sévère, Dialogues, 1, 20 (J.-P. Migne, éd., Patrologiae Cursus completus [...], Series latina, Paris, 20, 196B-197A), rapporte le cas du moine d’Orient qui, pratiquant les exorcismes avec succès, fut remarqué de tous, mais finit par en concevoir de la vanité et demanda à Dieu de le laisser subir l’état de possession dont souffraient ceux qu’il guérissait. Il devint démoniaque; après cinq mois de souffrances, il fut guéri du diable et de la vanité (Corpus scriptorum ecclesiasticorum latinorum, Vienne, 1, p. 172-173).

ImagesImagesBilderImmaginiImágenes (0)

Exempla in this collectionExempla dans le même recueilExempla in derselben SammlungExempla in questa stessa raccoltaExempla de la misma colección:

Download this exemplum asTélécharger le fichier de cet exemplum au formatLaden Sie die Datei dieses Exemplums im FormatScarica questo exemplum comeDescargue este documento en formato:

TE015303.xmlTE015303.pdf

Download the complete collection of exemplaTélécharger la collection complète des exemplaLaden Sie die komplette Sammlung von Exempla herunterScarica la raccolta completa di exemplaDescargue la colección completa de exempla

Les exempla du ThEMA sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.ThEMA exempla are made available under the Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 4.0 International License.ThEMA exempla werden unter der Creative Commons Namensnennung - Nicht-kommerziell - Weitergabe unter gleichen Bedingungen 4.0 International Lizenz.Las exempla de ThEMA están puestas a disposición en el marco de la Licencia Creative Commons Atribución-NoComercial-CompartirIgual 4.0 Internacional.Gli exempla del ThEMA sono messi a disposizione secondo i termini della Licenza Creative Commons Attribuzione - Non commerciale - Condividi allo stesso modo 4.0 Internazionale.

This work directed by J. Berlioz, M. A. Polo de Beaulieu and Pascal Collomb is licenced for use under CC BY-NC-SA 4.0 Ce travail réalisé sous la direction de J. Berlioz, M. A. Polo de Beaulieu et Pascal Collomb est mis à disposition sous licence CC BY-NC-SA 4.0 This work directed by J. Berlioz, M. A. Polo de Beaulieu and Pascal Collomb is licenced for use under CC BY-NC-SA 4.0 This work directed by J. Berlioz, M. A. Polo de Beaulieu and Pascal Collomb is licenced for use under CC BY-NC-SA 4.0 This work directed by J. Berlioz, M. A. Polo de Beaulieu and Pascal Collomb is licenced for use under CC BY-NC-SA 4.0
Powered byPropulsé parPowered byPowered byPropulsado para