Tractatus de diversis materiis praedicabilibus, t. III, De dono scientie [Berlioz, 2006]: 943

StatusÉtatZustandStatoEstatus:
publishedpubliéveröffentlichtpubblicatopublicado
IdentifierIdentifiantIdentifikationsnummerIdentificatoreIdentificador:
TE015335
How to citeComment citerZitierweise fürCome citareCómo citar:
"TE015335 (Tractatus de diversis materiis praedicabilibus, t. III, De dono scientie [Berlioz, 2006]: 943)", Thesaurus exemplorum medii aevi, http://thema.huma-num.fr/exempla/TE015335 (accessed 2022-06-30).« TE015335 (Tractatus de diversis materiis praedicabilibus, t. III, De dono scientie [Berlioz, 2006]: 943) », Thesaurus exemplorum medii aevi, http://thema.huma-num.fr/exempla/TE015335 (consulté 2022-06-30)."TE015335 (Tractatus de diversis materiis praedicabilibus, t. III, De dono scientie [Berlioz, 2006]: 943)", Thesaurus exemplorum medii aevi, http://thema.huma-num.fr/exempla/TE015335 (zugegriffen 2022-06-30)."TE015335 (Tractatus de diversis materiis praedicabilibus, t. III, De dono scientie [Berlioz, 2006]: 943)", Thesaurus exemplorum medii aevi, http://thema.huma-num.fr/exempla/TE015335 (consultato 2022-06-30)."TE015335 (Tractatus de diversis materiis praedicabilibus, t. III, De dono scientie [Berlioz, 2006]: 943)", Thesaurus exemplorum medii aevi, http://thema.huma-num.fr/exempla/TE015335 (accedido 2022-06-30).

ExemplumExemplumExemplumExemplumExemplum

AuthorAuteurVerfasserAutoreAutor:
Stephanus de Borbone
Exemplum contextContexte de l'exemplumUmgebung des ExemplumContesto dell'exemplumContexto del exemplum:

III, tit. I, De penitentia

SummaryRésuméZusammenfassungSommarioResumen:
(Fr.) LA MAUVAISE PÉNITENCE D’UNE MANICHÉENNE. — Dans le diocèse de Châlons, aux environs du Mont-Aimé, une petite vieille du nom d’Alberea, manichéenne, ne mangeait du fait de ses faux principes ni viande, ni ?ufs, ni fromage et s’abstenait de beaucoup d’autres choses, pour suivre la doctrine de sa secte et non à cause de Dieu. Sa réputation était si grande que tous les habitants la jugeaient comme une très sainte femme. Pour dissimuler son erreur, elle communiait tous les dimanches mais n’avait en fait aucune dévotion pour le corps du Christ. Arrêtée, elle fut brûlée. Elle avoua suivant la procédure que tous ses actes étaient des oeuvres diaboliques destinées à corrompre les âmes. Une telle pénitence ne lui était non seulement d’aucun profit, mais plus encore lui était nuisible.
CommentaryCommentaireKommentarCommentoComentario:

Etienne de Bourbon a recueilli lui-même à Mont-Aimé (Marne, 4 km S de Vertus; 140 m), en 1239, ces informations: ?J?ai entendu dire cela de la bouche de ceux qui devant elle l’avaient convaincu de cela et qui l’avaient jugée hérétique, et par son fils, du nom de Thibaud, qui fut hérétique manichéen et brûlé à Mont-Aimé, après la sentence qui fut donnée contre plus de quatre-vingt hérétiques manichéens, sentence à laquelle j’ai assisté de même que presque tous les évêques de France. — ? Après avoir reçu le consolamentum, les Parfaits devaient pratiquer des règles morales très strictes, en s’abstenant notamment de tous les aliments étant en relation avec l’union charnelle comme les ?ufs, le lait, le fromage et la viande (J. Guiraud, Histoire de l’Inquisition au Moyen Age, Paris, 1, 1935, p. 87; J. Duvernoy, Le Catharisme. 1. La religion des cathares, Toulouse, 1976, p. 172-174). Alberea, en recevant le consolamentum, était placée sur un plan d’égalité avec les hommes (R. Manselli, ?Eglise et théologie cathares?, Cahiers de Fanjeaux, 3, 1968, p. 156-159; G. Koch, ?La donna nel Catarismo e nel Valdismo medioevali?, in O. Capitani, éd., Medioevo ereticale, Bologne, 1977, p. 252-256). - La Champagne posséda dès le XIe siècle des hérétiques. Au XIIe siècle, un nouveau mouvement se développa. On donna au XIIIe siècle un rôle important au Mont-Aimé. Devant l’hérésie qui ne cessait de croître la répression fut féroce. Robert le Bougre fut doté le 23 août 1235 des pleins pouvoirs par Grégoire IX. Il exerça son activité dans le Nord de la France (Cambrai, 17 février 1236, 20 brûlés; Douai, 2 mars 1236, dix brûlés) et en Flandre. L’aboutissement de cette répression fut Mont-Aimé: le 13 mai 1239 plus de cent quatre-vingt hérétiques furent brûlés sur la plate-forme du mont. Ce bûcher fut précédé d’un procès qui eut lieu au château de Mont-Aimé récemment reconstruit. Si le procès avait réuni une foule de personnalités ecclésiastiques (évêques, théologiens, dominicains, etc.), le bûcher rassembla, outre les nobles laïcs comme le comte de Champagne Thibaud IV, une foule innombrable violemment hostile aux hérétiques.? Y. Dossat, ’Le bûcher de Montségur et les bûchers de l’Inquisition’, Cahiers de Fanjeaux, 6, 1971, p. 361-378; Y. Dossat, ’L’Hérésie en Champagne au XIIe et XIIIe siècle’, Mémoires de la Société d’Agriculture de la Marne, 84, 1969, p. 57-73; O. Francois, Etude historique et archéologique sur le Mont-Aimé, Châlons-sur-Marne, 2e éd. rev. et augm. par G. Cherest, 1976 [1re éd. 1906]; J. Berlioz, ?Un processo per eresia nella Francia del XIII secolo. Il rogo del Mont-Aimé?, Storia e dossier, n° 22, ott. 1988, p. 30-33; id., ?Les hérétiques du Mont-Aimé?, L’Histoire, n° 183, déc. 1994, p. 5; M. Suttor, ?L’identification de l’hérétique et l’attitude de l’Eglise dans le nord du royaume et l’Empire?, Heresis, 36-37, 2002, p. 219-237; P. Jimenez-Sanchez, ?Catharisme ou catharismes? Variations spatiales et temporelles dans l’organisation et dans l’encadrement des communautés dites ?cathares??, Heresis, 39, 2003, p. 35-61, spéc. p. 55-59.

ReferencesRéférencesReferenzenRiferimentiReferencias

Tubach:

Tubach Frederic C., 1969. Index exemplorum. A Handbook of medieval religious tales, Helsinki.:

  • #2543 : Heretic, saintly, condemned. A heretical woman who abstained from food and drink, not for the sake of God but for the sake of heretical doctrine, was considered by many to be a saint. She is condemned to the stake, together with her son and eighty Manicheans. EdeB # 170. (© Frederic C. Tubach)
Manuscripts / editionsManuscrits / éditionsManuskripte / AuflagenManoscritti / edizioniManuscritos / ediciones:
  • Lecoy de la Marche Richard Albert, 1877. Anecdotes historiques, légendes et apologues tirés du recueil inédit d'Etienne de Bourbon, dominicain du XIIIe siècle, Paris. N° 170.
  • Stephanus de Borbone, 2006. Tractatus de diversis materiis predicabilibus. Terrtia pars, Jacques Berlioz (éd.), Turnhout, Brepols. p. 41, 976/992 et p. 444, n° 943.

ImagesImagesBilderImmaginiImágenes (0)

Exempla in this collectionExempla dans le même recueilExempla in derselben SammlungExempla in questa stessa raccoltaExempla de la misma colección:

Download this exemplum asTélécharger le fichier de cet exemplum au formatLaden Sie die Datei dieses Exemplums im FormatScarica questo exemplum comeDescargue este documento en formato:

TE015335.xmlTE015335.pdf

Download the complete collection of exemplaTélécharger la collection complète des exemplaLaden Sie die komplette Sammlung von Exempla herunterScarica la raccolta completa di exemplaDescargue la colección completa de exempla

Les exempla du ThEMA sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.ThEMA exempla are made available under the Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 4.0 International License.ThEMA exempla werden unter der Creative Commons Namensnennung - Nicht-kommerziell - Weitergabe unter gleichen Bedingungen 4.0 International Lizenz.Las exempla de ThEMA están puestas a disposición en el marco de la Licencia Creative Commons Atribución-NoComercial-CompartirIgual 4.0 Internacional.Gli exempla del ThEMA sono messi a disposizione secondo i termini della Licenza Creative Commons Attribuzione - Non commerciale - Condividi allo stesso modo 4.0 Internazionale.

This work directed by J. Berlioz, M. A. Polo de Beaulieu, and Pascal Collomb is licenced for use under ETALAB Open License 2.0 Ce travail réalisé sous la direction de J. Berlioz, M. A. Polo de Beaulieu et Pascal Collomb est mis à disposition sous licence ETALAB Licence Ouverte 2.0 This work directed by J. Berlioz, M. A. Polo de Beaulieu, and Pascal Collomb is licenced for use under ETALAB Open License 2.0 This work directed by J. Berlioz, M. A. Polo de Beaulieu, and Pascal Collomb is licenced for use under ETALAB Open License 2.0 This work directed by J. Berlioz, M. A. Polo de Beaulieu, and Pascal Collomb is licenced for use under ETALAB Open License 2.0
Powered byPropulsé parPowered byPowered byPropulsado para