Liber visionum et miraculorum Clarevallensium: 121, pp. 225-227

StatusÉtatZustandStatoEstatus:
publishedpubliéveröffentlichtpubblicatopublicado
IdentifierIdentifiantIdentifikationsnummerIdentificatoreIdentificador:
TE018374
How to citeComment citerZitierweise fürCome citareCómo citar:
"TE018374 (Liber visionum et miraculorum Clarevallensium: 121, pp. 225-227)", Thesaurus exemplorum medii aevi, http://thema.huma-num.fr/exempla/TE018374 (accessed 2022-06-29).« TE018374 (Liber visionum et miraculorum Clarevallensium: 121, pp. 225-227) », Thesaurus exemplorum medii aevi, http://thema.huma-num.fr/exempla/TE018374 (consulté 2022-06-29)."TE018374 (Liber visionum et miraculorum Clarevallensium: 121, pp. 225-227)", Thesaurus exemplorum medii aevi, http://thema.huma-num.fr/exempla/TE018374 (zugegriffen 2022-06-29)."TE018374 (Liber visionum et miraculorum Clarevallensium: 121, pp. 225-227)", Thesaurus exemplorum medii aevi, http://thema.huma-num.fr/exempla/TE018374 (consultato 2022-06-29)."TE018374 (Liber visionum et miraculorum Clarevallensium: 121, pp. 225-227)", Thesaurus exemplorum medii aevi, http://thema.huma-num.fr/exempla/TE018374 (accedido 2022-06-29).

ExemplumExemplumExemplumExemplumExemplum

CollectionRecueilSammlungRaccoltaColección:
AuthorAuteurVerfasserAutoreAutor:
Herbertus Turrium
SummaryRésuméZusammenfassungSommarioResumen:
(Fr.) Gérard, abbé d'Aulne, raconte à Herbert l'histoire du comte Philippe de Looz, mort quelques années plus tôt. Un jour, deux ans après sa mort, il apparaît à un de ses chevaliers sous l'apparence d'un voyageur. Reconnu par sa voix, Philippe dit qu'il est dans un lieu de souffrance. Il demande au chevalier de dire à sa femme de faire l'aumône, de prier et de construire l'hôpital pour les pauvres qu'il avait prévu de faire au cours de sa vie, mais plus grand et plus beau que ce qui était prévu. Peut-être espère-t-il ainsi obtenir la miséricorde divine. Pour prouver la vérité de la vision, il indique la somme d'argent qu'il avait prévu de dépenser pour dorer l'autel du Saint-Sépulcre, somme dont seule sa femme avait connaissance. Le chevalier parle à la comtesse et le jour prévu, il revient avec l'abbé de Villers et le chapelain. En entendant un bruit terrible, ils font le signe de croix. Philippe apparaît et leur dit de ne pas s'approcher à cause du feu qui le consume. Après avoir chevauché avec eux pendant quelque temps, Philippe, qui chevauchait jusqu'ici en ligne droite sans craindre les obstacles, disparaît soudainement, provoquant l'étonnement et la tristesse des autres.
(It.) Gerardo, abate di Aulne, racconta a Herbertus la storia del conte Filippo di Looz morto qualche anno prima. Un giorno, due anni dopo la morte, appare a uno dei suoi cavalieri come fosse un viandante. Riconosciuto per la sua voce, Filippo dice di essere in un luogo di pena. Chiede di dire a sua moglie di fare elemosine e preghiere e di costruire l’ospedale per i poveri che aveva previsto di fare in vita, ma più grande e più bello;, e così forse spera di ottenere la misericordia divina. Come segno della verità della visione indica la somma di denaro che aveva previsto per dorare l’altare a Gerusalemme, somma che solo la moglie conosceva. Il cavaliere, preso appuntamento per otto giorni dopo, parla alla contessa, e il giorno previsto torna con l’abate di Villers e il cappellano Cristiano. Sentito un rumore terribile, si fanno il segno della croce e appare Filippo che gli dice di non avvicinarsi a causa del fuoco che lo consuma. Dopo aver cavalcato insieme a loro per un certo tempo, Filippo, che andava in linea retta senza temere ostacoli, scompare tra lo stupore e la tristezza degli altri.
SourcesSourcesQuellenFontiFuentes:

Cf. Aubry de Trois-Fontaines, Chronique – ed. P. Scheffer-Boichorst, Hannover (MGH, SS, 23) 1874, p. 849, sous l'année 1167.

CommentaryCommentaireKommentarCommentoComentario:

Aubry de Trois-Fontaines affirme l'avoir lu dans le Liber miraculorum Clarevallensis, le texte étant abrégé. - Looz : comté de Flandre ; cf. Aubry de Trois-Fontaines, Chronique – ed. P. Scheffer-Boichorst, Hannover (MGH, SS, 23) 1874, p. 849, note 43. - Villers, ou Santa Maria de Villari : monastère cistercien fondé en 1146 de la filiation de Clairvaux, près de Villers-la-Ville, dans le diocèse de Namur, en Belgique. Cf. Auberti Miraei, Opera diplomatica et historica, Editio secunda, 2, Bruxelles, 1723, 2, p. 971 et index p. XIII ; Leopold Janauschek, Originum Cisterciensium Tomus I, Vindobonae, 1877, p. 87 ; Cottineau Laurent Henri, Répertoire topo-bibliographique des abbayes et prieurés, 2 vol, Mâcon, 1935-1937, t. II, col. 3395-3397. - Gérard de Grave : deuxième abbé (1168-1184) d'aulne-sur-Sambre, diocèse de Liège, Belgique, abbaye cistercienne depuis 1147 ; cf. Cottineau Laurent Henri, Répertoire topo-bibliographique des abbayes et prieurés, 2 vol, Macon, 1935-1937, t. I, col. 202. - Philippe de Looz : mort en 1164, fils d'arnold V et d'Agnès. Cependant, le titre de comte passa d'Arnold à son fils aîné Louis qui mourut en 1171 (le premier de ce nom). Dans ce sens, l'expression "vient de Losensis" doit être comprise dans le sens où Philippe appartenait à cette famille, bien qu'il ne soit pas à proprement parler un comte ; cf. Frederic Guilleaume Hofmann, Recherches sur le gouvernement légitime des comtes de Looz, s.l., D'horne et de Nyel, 1799, p. 11 ; Louis Moréri, Le grand dictionnaire historique ou le mélange curieux de l'histoire sacrée et profane, 6, Paris, 1759, 6/II, p. 409. La femme de Philippe pourrait être Agnès, mentionnée dans la Chronica Villariensis Monasterii (Monumenta Germaniae Historica, Scriptores (In folio), Hannovre, 1826-), t. 25, p. 195-219, spéc. p. 196, tandis que l'abbé devrait être Ulrich, cinquième abbé de Villers, entre 1160 et 1185. Cf. Chronica Villariensis Monasterii (Monumenta Germaniae Historica, Scriptores (In folio), Hannovre, 1826-), 25, p. 195-219, p. 197.

ImagesImagesBilderImmaginiImágenes (0)

Exempla in this collectionExempla dans le même recueilExempla in derselben SammlungExempla in questa stessa raccoltaExempla de la misma colección:

Download this exemplum asTélécharger le fichier de cet exemplum au formatLaden Sie die Datei dieses Exemplums im FormatScarica questo exemplum comeDescargue este documento en formato:

TE018374.xmlTE018374.pdf

Download the complete collection of exemplaTélécharger la collection complète des exemplaLaden Sie die komplette Sammlung von Exempla herunterScarica la raccolta completa di exemplaDescargue la colección completa de exempla

Les exempla du ThEMA sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.ThEMA exempla are made available under the Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 4.0 International License.ThEMA exempla werden unter der Creative Commons Namensnennung - Nicht-kommerziell - Weitergabe unter gleichen Bedingungen 4.0 International Lizenz.Las exempla de ThEMA están puestas a disposición en el marco de la Licencia Creative Commons Atribución-NoComercial-CompartirIgual 4.0 Internacional.Gli exempla del ThEMA sono messi a disposizione secondo i termini della Licenza Creative Commons Attribuzione - Non commerciale - Condividi allo stesso modo 4.0 Internazionale.

This work directed by J. Berlioz, M. A. Polo de Beaulieu, and Pascal Collomb is licenced for use under ETALAB Open License 2.0 Ce travail réalisé sous la direction de J. Berlioz, M. A. Polo de Beaulieu et Pascal Collomb est mis à disposition sous licence ETALAB Licence Ouverte 2.0 This work directed by J. Berlioz, M. A. Polo de Beaulieu, and Pascal Collomb is licenced for use under ETALAB Open License 2.0 This work directed by J. Berlioz, M. A. Polo de Beaulieu, and Pascal Collomb is licenced for use under ETALAB Open License 2.0 This work directed by J. Berlioz, M. A. Polo de Beaulieu, and Pascal Collomb is licenced for use under ETALAB Open License 2.0
Powered byPropulsé parPowered byPowered byPropulsado para